Vivement le prochain contrôle

Pour mon travail, je prends l’avion presque chaque semaine. Bien au courant des formalités à l’aéroport, j’en viens rapidement à bout, mais les mesures de contrôle mettent souvent ma patience à rude épreuve.
Interpellé récemment d’une manière peu amicale, je me sentis poussé à répondre sur le même ton. Je me suis retenu, me demandant comment je réagirais si se tenait devant moi un bon ami, ou peut-être même Jésus !
Je compris que je n’avais pas pris conscience des personnes devant moi, uniquement soucieux d’une fin rapide des formalités. Alors, j’ouvris moi-même ma mallette, adressant un sourire aimable à la contrôleuse derrière son bureau. Surprise, elle me sourit et me remercia d’un signe de la main. Et cela me rendit heureux !
Depuis, je me réjouis presque en anticipant le prochain contrôle !

 

Traduit par Jean Maure de Neue Stadt du 03/02/22.

Tiré de la revue Nouvelle Cité mai-juin 2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.