Guérison

C’est dommage pour cette collègue compétente, mais son pessimisme la rendait vraiment pénible. Comme elle parlait souvent mal des autres, personne ne voulait plus travailler avec elle. Que faire ? Laisser la situation comme cela ? Pour son anniversaire, il me vint une idée. Je proposai de lui offrir un cadeau et de passer un moment d’amitié avec elle. Quelqu’un apporta des friandises, les enfants d’une collègue dessinèrent une carte et nous lui offrîmes une belle enveloppe. Nous la sentions émue. Pendant des jours, elle ne dit rien, mais ensuite, elle commença à me parler petit à petit de son enfance, des conflits ayant divisé sa famille… Nous sommes devenues des amies. Maintenant elle aide mes enfants en maths et en anglais et se sent appartenir à notre famille. Il nous semble que les blessures de son passé commencent même à guérir.

G. R.

Tiré de la revue Nouvelle Cité  mars-avril 2021

1 réponse

  1. Porthault dit :

    Merci, G.R., pour ce témoignage qui me fait beaucoup de bien, un peu comme si j’étais cette collègue pessimiste. Dieu vous bénisse, vous, votre équipe de travail et votre collègue en voie de guérisons.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.