Partage

Le tremblement de terre avait détruit à moitié notre maison. Mes enfants et moi dormions dehors et nous n’avions presque plus rien à manger. Un jour où je ne savais vraiment pas quoi mettre sur le feu, j’ai fait confiance à Dieu qui est Père et j’ai mis une casserole d’eau sur la cuisinière. Elle était sur le point de bouillir lorsqu’une personne est arrivée avec un sac rempli de légumes et de fruits. J’ai immédiatement commencé à préparer la soupe, quand on a frappé à nouveau : c’était un ami qui venait m’apporter de la viande et du riz ! Sur le chemin du retour de l’école, les enfants étaient stupéfaits à table : « Que s’est-il passé, maman ? Tu n’as pas dit qu’il n’y avait rien à manger aujourd’hui ? ». Alors je leur ai raconté, à eux qui ne veulent rien savoir de Dieu, comment mes prières avaient été exaucées. Après le déjeuner, j’ai cependant demandé à Jésus de m’envoyer une personne nécessiteuse avec laquelle je pourrais partager la nourriture que j’avais reçue. Le lendemain, un jeune homme est arrivé et m’a demandé du pain. Je l’ai accueilli avec amour et bien qu’il ne veuille pas abuser de notre hospitalité, nous voyant pauvres, je l’ai mis à l’aise et lui ai servi le déjeuner.
(Lusby – Colombie)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.